Thora Yazzie, Navajo, 100 ans, survivante du covid

Thora Yazzie vient de fêter ses 100 printemps. Elle vit avec sa famille dans sa ferme à Dennehotso, au nord de l’Arizona.

Son mari est mort d’un cancer probablement contracté dans les mines d’uranium. Ils ont été mariés pendant 42 ans.

Thora attribue le secret de sa longue vie à son éducation traditionnelle. Elle n’a presque jamais vu un médecin si ce n’est pour l’ordonnace de ses lunettes, ne connaît pas le goût du soda, n’a jamais fumé. Elle s’est toujours soignée avec des médicaments à base de plantes. Ses parents étaient d’ailleurs des guérisseurs et des herboristes reconnus par toute la nation Navajo.

Elle aime dire “Doo inisht’ee da”, ce qui signifie en langue Navajo “Il n’y a rien qui cloche chez moi”.

Et puis récemment Thora a été testée positive au Covid et s’en est sortie grâce aux plantes médicinales.

Sa famille pense que non seulement les plantes, mais aussi sa foi en la spiritualité traditionnelle, lui ont permis de vaincre la maladie mortelle.

Thora n’a pas fait d’études. Elle a développé son côté artistique en fabriquant des mocassins, en perlant et en tressant des paniers.

Pendant de nombreuses années elle a aussi enseigné la langue et la culture indienne à Dennehotso, même si elle devait marcher des heures pour arriver à l’école. Elle a reçu du Conseil Navajo le prix honorifique de défenseur de la promotion des connaissances, de la langue et des modes de vie traditionnels des Navajos.

La grande passion de la centenaire sont les chevaux avec qui elle entretient un lien particulier depuis son enfance.

Bon anniversaire Thora.